fastclemmy.com

Je profite d'un peu de temps pendant les vacances pour mettre un coup de peinture sur ce blog que j'avais quelque peu délaissé !

C'est l'occasion de relire quelques posts (j'en ai "commis" 125 tout de même), sans trop avoir honte de ce que j'ai pu raconter. Car cela fait bientôt 10 ans que j'ai ouvert ce blog !

L'occasion aussi de remettre un coup de peinture rapide (le debug cross-browser attendra).

Pour le reste, il suffit d'attendre que l'inspiration revienne pour voir à nouveau des posts (intéressants, j'espère) sur les sujets qui m'intéressent plus particulièrement maintenant, notamment en ce qui concerne le développement front. Tenez-le vous pour dit !

#nombril

Chaque année est l'occasion de le rappeler, mais s'il y a une seule conférence francophone sur le web à laquelle vous devez assister, c'est bien entendu Parisweb. Petit compte-rendu subjectif de cette édition 2011.

Un petit mot tout d'abord sur l'organisation. C'est déjà la sixième édition, la deuxième chez IBM dans ses locaux de Bois-Colombes et on peut dire que l'association à but non lucratif met les petits plats dans les grands. 2 salles de conférences parfaitement équipées, un timing respecté à la minute près, une traduction simultanée pour les non-anglophones, de la vélotypie et de de la traduction en langue des signes pour les sourds et malentendants, etc. Ca parle de qualité pour le web, mais cela s'applique à l'ensemble de l'événement et cela mérite un énorme bravo.

J'ai pour ma part assisté aux conférences du jeudi et du vendredi (il faudra un jour que j'aille aux ateliers tout de même !) et voici ce que j'en ai retenu.

Kiss dans une grande entreprise

Donnée par l'ami Stéphane Deschamps, elle a réussi à nous transmettre son espérance folle consistant à faire changer les choses dans le bon sens au sein d'un énorme paquebot comme Orange. Au milieu d'un organigramme compliqué, il fait partie d'une entité appelée EASE dont l'objectif est de vulgariser et de faire de la pédagogie sur les bonnes pratiques web. Parmi les outils mis en place, des bibliothèques de composants prêts à l'emploi pour les sites web (players vidéo accessibles, widgets de calendrier, etc.). De même, un travail est en cours pour synthétiser l'essentiel des normes d'accessibilité WCAG (plusieurs centaines de pages) en simplement 30 pages. Avec un peu de chance, ce travail pourrait bénéficier à la communauté via une mise à disposition en Open Source, à suivre.

Les goûts et les couleurs

Ayant loupé sa conférence sur la typo donnée l'année dernière, très réussie paraît-il, j'avais hâte de découvrir la prestation de David Rault cette année.

Malheureusement, j'avoue que je suis un peu resté sur ma faim. La conférence a égrenné les poncifs sur les couleurs avant de terminer sur une série de screenshots de sites censés valider ceux-ci. Comme dit pendant les questions/réponses, notamment par le trolleur fou Mariejulien, le rapport aux couleurs est très culturel, la couleur noire du deuil est blanche en Asie. Quant aux exemples de sites web, on pourrait sans doute trouver des contre-exemples à tous ceux présentés. David a néanmoins un talent certain pour la présentation et sa façon d'amener les anecdotes était assez plaisante.

Optimizing your layout for phones and tablets using viewport and media queries

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai une inclinaison naturelle à trouver les gens qui travaillent pour Opera sympathiques. C'est vrai quoi, ces pauvres bougres travaillent depuis des années sur un navigateur confidentiel bourré de bonnes idées que les autres piquent éhontément ! Internet Explorer était le navigateur dominant, challengé par Firefox, puis par Safari avec la Mac-mania, puis par Chrome qui a fait une percée remarquée dans la communauté des développeurs... Naviguer avec Opera aujourd'hui, ça ressemble à une sorte de sacerdoce.

Pour en revenir à la conférence, Andreas Bovens a été très didactique et nous a montré les bonnes pratiques pour gérer les media queries avec notamment toutes les subtilités de la balise media viewport et des niveaux de zoom. Il faut dire qu'avec la fin annoncée de l'hégémonie de l'iPhone, les choses deviennent plus complexes sur mobile.

Formulaires HTML5 : où en est-on ? Que peut-on faire ?

C'est peut-être parce que la salle de conférence a été changée au dernier moment, mais j'ai trouvé la conférence très fouillis. Mounir Lamouri de Mozilla connaissait sans doute très bien son sujet, mais cela allait trop vite, ça partait dans tous les sens, avec peu de démos concrètes. Ce que j'en retient, c'est que la validation des formulaires HTML5 se fait avant l'appel de l'événement submit du formulaire, ce qui permet d'avoir ce niveau de validation pour les navigateurs modernes, puis un deuxième niveau de validation en javascript avant enfin une validation côté serveur.

HTML5 APIs: Where no man has gone before

Etonnament peu charismatique pour un "Technical Evangelist", Robert Nyman nous a refait une passe sur les différentes API d'HTML5. A vrai dire, je n'ai pas retenu grand chose que je ne savais déjà, il faudra vraiment la prochaine fois que je prenne sérieusement des notes...

Un navigateur, comment ça marche ?

Anthony Ricaud a bien fait de nous prévenir qu'il ne maîtrisait pas vraiment le sujet, parce qu'en fait ça ne se voyait pas trop. Je pense qu'il était surtout intimidé par Daniel Glazman (dit le Pierre Tchernia des CSS). Bref. Une de mes conférences coup de coeur. De la même manière que Karl Dubost se plaint souvent que les développeurs web ne connaissent pas vraiment le fonctionnement d'HTTP, il est clair que le fonctionnement réel des navigateurs est une sorte de flou gaussien. Construction de l'arbre DOM, collecte et mise en buckets (façon KFC) des règles CSS, repaint et reflow, un bel aperçu de la machinerie qui se joue à la lecture de chacune de nos pages web. Très très instructif.

Ouvrir le Web un bug à la fois

Tiens, Karl Dubost, justement. Maintenant lui aussi employé d'Opera, après avoir longtemps oeuvré au W3C, il s'occupe des relations avec les développeurs. Conférence courte pour nous expliquer que décidemment, il en faut du courage pour travailler chez Opera. Entre les bugs de IIS et les détections de navigateurs foireuses, il semble bien occupé.

Lightning Talks

Format intéressant car le principe est assez radical. 4 minutes de libre parole et un test d'applaudimètre à la fin. Il y a ceux qui tablent sur les démos techniques (Boot To Gecko, projet prometteur de Mozilla), ceux qui jouent la carte du stand-up ("Pourquoi je foire tous mes projets"), ceux qui se mettent tout nu (Karl, encore lui) et tous les autres, ça décoiffe ! Mention spéciale pour Rudy et son hilarante présentation sur la taille des écrans (bon OK, il fallait le voir pour comprendre).

Industrialisation de l'intégration Web : la révolution de l'artisan devenu ouvrier

Il me semble que le sujet avait déjà été abordé par Sam Latchman il y a quelques années. Cette fois-ci, c'est Thomas Parisot qui s'y est collé avec des parallèles sur l'industrialisation dans l'agriculture notamment. Le sujet m'a paru un peu trop théorique pour me parler vraiment.

Ga, Bu, Zo, Meu, ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Conférence présentée sans slides, il faut le faire. Ceci étant, elle aurait pu être présentée à LeWeb plutôt que ParisWeb. Grosso modo, le cloud c'est bien, mais bon quand même attention, quand Amazon ec2 tombe en rade, y'a pas mal de sites qui sont dans la panade (/cc @pims). Voilà quoi.

The mobile browser world

Il y a des gens qui sont vraiment doués pour les présentations. Peter-Paul Koch (alias PPK), est de ceux-là. Très didactique, il nous a fait par le menu l'état du marché des navigateurs sur mobile et bien convaincus de sa profonde réflexion : "C'est le bordel". Nous qui avons subi cela avec les navigateurs de bureau, nous voilà quittes pour un deuxième service sur mobile.

Le web développement durable : Green IT à toutes les sauces

Christophe Clouzeau avait de quoi nous faire déprimer avec ses chiffres, on en viendrait presque à avoir des remords à utiliser un ordinateur tellement son utilisation au quotidien semble émettre des gaz à effet de serre !

Javascript as a Programming Language

Conférence assez généraliste de Marco Cedaro pour nous expliquer que Javascript c'est maintenant un langage sérieux. Il est vrai que plus ça va, plus je trouve que le procès de "mauvais langage" fait à javascript est vraiment injuste. Il se trouve juste que celui-ci est accessible quasiment à tous pour faire quasiment n'importe quoi. Il y a sans doute des tas d'horreurs dans le code écrit par les "vrais" programmeurs dans des "vrais" langages de programmation, non ?

Concernant la conférence, il nous a fait l'apologie de l'intégration continue, des tests unitaires mais étonnament pas de la documentation car... on n'a pas le temps.

HTML5 pour l’écriture d’applications cross-devices : challenges et solutions

Si quelqu'un qui travaille pour Opera est sympathique, quelqu'un qui travaille pour Microsoft et qui vient présenter une conférence à Parisweb mérite le respect de tous. Il faut dire que des années de blagues et de râleries sur Internet Explorer, c'est dur à effacer. Donc déjà un bon point pour David Rousset. Imaginez, il code même des projets web avec Visual Studio !!

Plus sérieusement, intéressante présentation sur la création d'une appli (un jeu) cross-platform. Ou comment se rendre compte rapidement qu'on divise par 6 son framerate quand on passe de son PC à un iPad. Optimisons, optimisons ! Pas mal d'astuces évoquées lors de la conférence ainsi que pendant les questions réponses. Quelques pistes : d'abord développer pour la plateforme la moins rapide (iPad dans le cas présent) et exploiter à fond les atouts des implémentations (accélération matérielle pour les transitions CSS, voir du côté des animations SVG, optimiser les animations dans canvas, etc.). Food for thought comme on dit en anglais.

Les données ouvertes et liées (Linked Open Data) pour les allergiques au RDF

Dernière conférence à laquelle j'ai pu assister. Olivier Thereaux, désormais à la BBC, nous a expliqué comment la grande institution britannique prenait soin maintenant d'utiliser les ressources disponibles (contenu de Wikipedia via DBpedia, Musicbrainz) pour la construction de ses nouveaux sites. On n'en saura pas beaucoup plus.

J'espère vous avoir donné envie d'aller à l'édition 2012 ou de vous avoir éclairé sur les conférences que vous auriez loupées cette année. En ce qui me concerne, c'est sûr, en 2012 j'y serai !

#divers

Je fais frémir votre agrégateur pour vous signaler l'apparition d'un nouveau blog, celui de ma femme : Une histoire et au lit.

Que vous ayez des enfants ou non, découvrez avec elle le monde merveilleux des livres jeunesse. Jolies histoires, belles illustrations, vous allez vous régaler et certainement faire des petits heureux avec toutes ces découvertes.

Bonne lecture et à vos commentaires !

#divers

C'est l'histoire d'XHTML 2.

#humeur

Still up

# 03-08-2009

Le blog de fastclemmy est tellement mort... que même les bots hésitent à poster des commentaires.

#humeur