fastclemmy.com

Tristan recense en s'en amusant jour après jour les annonces faites par Microsoft concernant des mises à jour de son omniprésent navigateur IE. Il a l'air de le prendre à la rigolade, mais je suis pour ma part très inquiet.

Tout d'abord, je suis un fervent partisan de la promotion des navigateurs alternatifs, comme beaucoup de collègues bloggueurs. Pour beaucoup de raisons : respect des standards du W3C, technologie libre (par opposition aux visées monopolistiques et anticoncurrentielles de Microsoft), blocage des pop-ups, navigation par tabs, etc. Je fais mon possible pour inciter les gens à faire de même, tout comme je m'efforce chaque jour de promouvoir l'utilisation de la conception par blocs pour faire ses pages web.

Seulement la croisade pour faire adopter un navigateur est sans doute encore plus difficile à mener, car le public-cible est notablement plus large et que son niveau d'implication dans l'informatique est très aléatoire. La plupart des gens qui naviguent sur le Net ne savent même pas qu'il existe des navigateurs autres qu'Internet Explorer (dont ils connaissent à peine le nom), au mieux ont-ils déjà entendu parlé de Netscape... Dans tous les cas, changer de navigateur est une opération qui semble au choix difficile/longue/risquée et autant dire que les arguments que l'on avance pour inciter au changement ont intérêt à être en béton armé.

Coup de chance, depuis belle lurette Mozilla/Firebird intègre le blocage de pop-ups, voilà un argument qui pourra convaincre même les néophytes. Une idée tellement bonne que, étonnament, la prochaine mouture de Internet Explorer l'intégrera ! On a un peu de temps devant nous, mais l'argument principal motivant le changement va disparaître du jour au lendemain.

Deuxième axe, jouer sur le réflexe sécuritaire en mettant en exergue les trous de sécurité béants que l'on découvre jour après jour dans IE (et les autres produits Microsoft). Là encore, le géant de Redmond a bien vu sa faiblesse et placera son prochain IE sous le signe de la sécurité. Effet d'annonce ou pas, nul doute en tout cas que cela va rassurer le gros des troupes utilisant IE.

Ainsi donc, avec quelques déclarations d'intention Microsoft coupe l'herbe sous le pied de Mozilla, ainsi qu'il le fait dans un domaine plus technique en tentant d'imposer XAML face à XUL. Je pense personnellement qu'on aurait tort de ricaner sur les deux ans ou plus de retard de IE en terme de navigateur web, car le tueur de Mozilla est sans doute en développement...

#divers

Vos commentaires

Alphab -
Euh, franchement, pour moi c'est pas le blocage des popup l'argument principal de firebird...
Ceci dit, si IE aussi les bloque, ca va avoir pas mal de conséquences niveau business model des sites pour qui il sont une part importante des recettes... dont le mien :-/

Bobe -
"Ceci dit, si IE aussi les bloque, ca va avoir pas mal de conséquences niveau business model des sites pour qui il sont une part importante des recettes..."

Il existe depuis longtemps déja des logiciels bloqueurs de popup. Beaucoup de gens n'ont pas attendu que les navigateurs proposent cette fonctionnalité en natif..

Sinon, pour cette histoire de blocage de popup dans IE, il ne faut pas oublier qu'à coté de cela, ce sera une fenêtre système (ou popup suis pas sùr) qui s'ouvrira à chaque fois que du flash, du java, etc... est utilisé dans une page.

Jerotito - site -
Ce n'est pas le blocage des pop-ups qui m'a fait essayer le Lézard il y a un an et abandonner le couple infernal M$ ie/oe. Ce sont les mauvaises surprises fréquentes.

Et je n'étais pas plus prédisposé qu'un autre. Faut pas s'inquiéter outre mesure des annonces de l'Ogre de Redmond. Ce sont des annonces. Qui vivra verra.

Ajouter votre commentaire