fastclemmy.com

Et si le validateur du W3C faisait du mal à la promotion des standards ? Prenez-le comme une boutade si vous voulez, mais il me semble que cet outil stigmatise toute la rigueur et l'aridité de ceux qui en défendent la cause.

Je m'explique. Le mouvement de promotion des standards s'est accompagné sur de nombreux sites par l'apparition de ce logo Ce logo indique 

que le site est conçu selon les normes du W3C.

La plupart du temps, un clic sur celui-ci amenait à la page du validateur testant la conformité de la page en question, au mieux indiquait-il que la page était valide XHTML 1.0 strict, au pire listait-il une série d'erreurs absconces. Vous admettrez volontiers que cette démarche n'est sans doute pas la meilleure pour expliquer aux non-initiés le principe de la conception par blocs. Ainsi donc le validateur est devenu malgré lui bien plus qu'un simple outil de contrôle-qualité d'une page le parangon opposant les pro et les anti-standards, les uns raillant le côté rustique de l'outil, les autres s'évertuant à afficher le logo sur toutes leurs pages.

C'est oublier que la validation n'est à la limite qu'anecdotique dans la conception par blocs : que l'on oublie d'encoder une esperluette ou un attribut alt de description d'une image n'est pas grave en soi, c'est la démarche conceptuelle qui est importante. Bien plus que de simples conventions d'écriture, cette nouvelle façon de faire met en oeuvre des valeurs essentielles oubliées.

Ainsi on revient sur les excès passés en admettant d'une part que l'intégrité graphique sur tous les navigateurs est une illusion (le fameux web "au pixel près"), d'autre part que c'est de toute façon le contenu qui prime et qui doit être accessible à tous. Ceci n'implique pas une vision castratrice du web où il faudrait chasser toute créativité graphique ou technique (brûler Flash, les systèmes de navigation innovants, les fioritures graphiques, etc.), bien au contraire. L'XHTML/CSS est au contraire un nouveau terrain à explorer pour les webdesigners, car il permet toutes les fantaisies graphiques en offrant à ceux qui ne peuvent pas en profiter une version tout de même accessible. Offrir le contenu à tous et en y mettant la manière pour les navigateurs capables de le recevoir voilà bien ma vision de la conception web moderne.

#xhtmlCSS

Une fois n'est pas coutume, je vais dédier un log à un seul site car je pense qu'il le mérite vraiment. Il s'agit de WhiteSpace.

En anglais dans le texte, ce webdesigner indépendant rédige chaque jour un billet toujours plein de bons conseils sur des thèmes qui me concernent : le webdesign en général, les problématiques de conception en particulier, la sémantique, l'XHTML/CSS et j'en passe. Bien sûr, de nombreux conseils relèvent du bon sens, mais celui-ci est toujours éclairé par l'expérience personnelle du webdesigner et enrichi par les commentaires des visiteurs. (Un peu ce qui manque à mon ami Jakob en somme.)

Le plus intéressant est que ce weblog est vraiment quotidien et mon expérience personnelle du weblogging me fait dire que cela relève de l'exploit ! Chapeau bas Scrivs.

#liens

Article original du 25.07.03 - Tandis que Denis s'efforce de vendre RSS à ses clients, je m'interroge sur la pertinence de l'outil.

Pour les néophytes, un RSS est un système qui permet d'extraire l'information brute d'un site : par exemple tous les titres d'un site d'actualités (un fil RSS). C'est ainsi que grâce à un logiciel aggrégateur on peut lire d'un coup tout ce qui se passe dans le microcosme des standards par exemple via une liste de liens. Peu importe le site, on clique et nous voilà directement transporté sur la page dont le titre nous a alléché.

Dans le propos de Denis, la cible de RSS est l'utilisation d'entreprise pour une meilleure productivité. Soit. Le problème c'est que dans la folie pro-standard on voudrait nous coller un fil RSS partout, sur tous les sites, dans tous les weblogs.

Seulement voilà, pour moi le web ce n'est pas ça, ce n'est pas une liste type brèves AFP sans relief. Les sites sur lesquels je surfe pour m'informer sont déjà là, classés par ordre de priorité dans ma barre latérale de favoris. Je prends plaisir à retrouver une interface de site que j'apprécie (et que je peux éventuellement modifier si celui-ci dispose d'un style switcher), à découvrir les nouveaux liens qui ont été ajoutés, à naviguer dans des rubriques que je n'ai pas encore visité. C'est ça la richesse du web, bien plus que le simple contenu brut. Une ballade au hasard du net, je ne vais pas laisser RSS m'en priver.

Mise à jour du 21.09.03 - Aurais-je changé d'avis en 2 mois ? Sur la question du RSS pas fondamentalement. Pourtant j'exhume ce log pour vous annoncer la naissance officielle du premier fil RSS de fastclemmy.com (à voir avec un aggrégateur bien sûr).

Paradoxal me direz-vous ? Pas tant que ça en fait, disons que j'ai pensé que cet outil répondrait aux attentes d'une certaine partie des visiteurs pressés de ce modeste blog. Assez néophyte en termes de gestion de contenu syndiqué (puisque c'est comme cela qu'on désigne le contenu disponible en flux RSS), j'ai décidé de rajouter la date et le nombre de commentaires au titre des logs afin que l'on puisse suivre facilement l'évolution des discussions.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe de RSS, je vous invite à installer RSS reader qui vient se placer dans la barre latérale de votre navigateur fétiche et de créer un dossier spécial RSS dans vos favoris. Commentaires bienvenus (et ToDo List mise à jour).

#techno

Suite à des demandes pressantes de lecteurs, je compile dans ce log les quelques liens essentiels pour s'informer dans un premier temps sur la démarche des standards puis des articles pour s'y mettre ! J'ai sélectionné de préférence les articles en français pour faciliter leur compréhension. Indiquez-moi dans les commentaires si vous voulez des références supplémentaires en anglais.

Mise à jour 21 novembre 2003

Comprendre la démarche générale

Pourquoi les standards du W3C ?
Pourquoi suivre les normes ?
Quels avantages pour les entreprises ?
La philosophie générale de l'XHTML/CSS : le Tao du web
Un exemple concret de création de page XHTML/CSS

Se passer des tables : comprendre le positionnement avec CSS

La notion de flux et la position relative
Le positionnement flottant
Le positionnement absolu

Les difficultés techniques

Connaître les différences syntaxiques entre HTML et XHTML
Choisir le bon DOCTYPE
Pourquoi Internet Explorer buggue : le box model à la Microsoft

#liens

Tristan recense en s'en amusant jour après jour les annonces faites par Microsoft concernant des mises à jour de son omniprésent navigateur IE. Il a l'air de le prendre à la rigolade, mais je suis pour ma part très inquiet.

Tout d'abord, je suis un fervent partisan de la promotion des navigateurs alternatifs, comme beaucoup de collègues bloggueurs. Pour beaucoup de raisons : respect des standards du W3C, technologie libre (par opposition aux visées monopolistiques et anticoncurrentielles de Microsoft), blocage des pop-ups, navigation par tabs, etc. Je fais mon possible pour inciter les gens à faire de même, tout comme je m'efforce chaque jour de promouvoir l'utilisation de la conception par blocs pour faire ses pages web.

Seulement la croisade pour faire adopter un navigateur est sans doute encore plus difficile à mener, car le public-cible est notablement plus large et que son niveau d'implication dans l'informatique est très aléatoire. La plupart des gens qui naviguent sur le Net ne savent même pas qu'il existe des navigateurs autres qu'Internet Explorer (dont ils connaissent à peine le nom), au mieux ont-ils déjà entendu parlé de Netscape... Dans tous les cas, changer de navigateur est une opération qui semble au choix difficile/longue/risquée et autant dire que les arguments que l'on avance pour inciter au changement ont intérêt à être en béton armé.

Coup de chance, depuis belle lurette Mozilla/Firebird intègre le blocage de pop-ups, voilà un argument qui pourra convaincre même les néophytes. Une idée tellement bonne que, étonnament, la prochaine mouture de Internet Explorer l'intégrera ! On a un peu de temps devant nous, mais l'argument principal motivant le changement va disparaître du jour au lendemain.

Deuxième axe, jouer sur le réflexe sécuritaire en mettant en exergue les trous de sécurité béants que l'on découvre jour après jour dans IE (et les autres produits Microsoft). Là encore, le géant de Redmond a bien vu sa faiblesse et placera son prochain IE sous le signe de la sécurité. Effet d'annonce ou pas, nul doute en tout cas que cela va rassurer le gros des troupes utilisant IE.

Ainsi donc, avec quelques déclarations d'intention Microsoft coupe l'herbe sous le pied de Mozilla, ainsi qu'il le fait dans un domaine plus technique en tentant d'imposer XAML face à XUL. Je pense personnellement qu'on aurait tort de ricaner sur les deux ans ou plus de retard de IE en terme de navigateur web, car le tueur de Mozilla est sans doute en développement...

#divers

Article original du 04.08.03 - Un (des nombreux) grief(s) que l'on m'a fait à propos de ce site c'est le fait que les sites du portfolio ou que le PDF du CV ne s'ouvrent pas par défaut dans une nouvelle fenêtre. Bien sûr un target="_blank" résoudrait le problème, mais pour toutes ces bonnes raisons je ne le ferai pas.

Ce problème illustre le fait qu'une mauvaise habitude de conception web a été inculquée aux internautes : pour eux un lien vers un site extérieur doit forcément ouvrir une nouvelle fenêtre. Or ce n'est pas au site d'imposer son type de navigation, si l'utilisateur veut ouvrir un lien dans une nouvelle fenêtre c'est à lui d'utiliser les possibilités de son navigateur. D'autant que cela peut se faire d'un seul clic avec un navigateur digne de ce nom.

Mise à jour du 14.11.03 - Extraits d'une (vive) discussion sur le sujet

Pourquoi ouvrir une fenêtre casse la navigation linéaire ?

Dans un browser web, la navigation est par définition linéaire : on surfe de lien en lien. Ouvrir des nouvelles fenêtres casse cette linéarité. Non pas que ce soit mauvais en soi, c'est juste qu'il faut que l'utilisateur en soit conscient (rien n'indique généralement sur une page si le lien va s'ouvrir dans une nouvelle fenêtre). Le meilleur moyen étant que lui-même fasse le choix d'ouvrir une nouvelle fenêtre, cessons de forcer la main aux gens, de perpétuer cette sorte d'assistanat de la nouvelle fenêtre. Soit c'est effectivement un newbie et la navigation linéaire ne le déroutera pas, soit c'est un power-user et il pourra à son gré ouvrir le lien qu'il veut dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouveau tab.

Bel exemple de connerie jusqu'au-bout-iste... Désolé, mais quand sur mon site je fais un lien vers ailleurs, j'ai pas envie de perdre mes visiteurs !

Je pense que tu n'as pas saisi la logique du truc. Ouvrir une nouvelle fenêtre, c'est jouer avec le navigateur de la personne, c'est donc logiquement le rôle de javascript, pas du HTML, il est donc normal qu'en utilisant en DTD stricte on se fasse envoyer paître.

Imposer l'ouverture d'une nouvelle fenêtre au visiteur, ça fait partie de ces vieilles habitudes qu'on traine et qu'il faut s'efforcer d'oublier. D'autant qu'il n'est pas évident pour quelqu'un qui utilise peu Internet, enfin quelqu'un de normal quoi, pas comme nous, de comprendre le mécanisme de l'ouverture d'une nouvelle fenêtre (impossible de faire "Précédent", fenêtre ayant bougé, redimensionnée...).

Le webmaster et lui seul doit pouvoir décider comment on navigue sur son site, avec de nouvelles fenetres s'il veut.

Erreur. C'est au visiteur de décider comment il veut naviguer. Moi par exemple j'ai horreur des target blank, je middle-click tous les liens pour qu'ils s'ouvrent plutôt dans un nouveau tab puisque mon navigateur dispose de cette fonction.

Le client est roi. C'est aussi dans cet esprit que tu ne dois pas baser ta navigation sur javascript par exemple, au cas où ton visiteur n'aurait pas cette fonction activée (le robot de Google par exemple ?).

#conceptionWeb

Suite à mon log précédent sur l'intérêt de poster des liens piochés ici et là sur le web, je commence une nouvelle rubrique liens.

Mise à jour 12 novembre 2003

Les petites habitudes du webdesign

WebDesignPractices
Welie webdesign patterns

Le bon goût près de chez vous

Design matters
Chic Simplicty

Installer plusieurs versions d'IE

Multi-IE
Packages déjà faits

Toute la palette des couleurs

Le successeur de Colormatch
Couleurs naturelles

#liens

Le roi de l'arnaque

# 09-11-2003

Article original du 21.08.03 - De retour de quelques jours de vacances, des citations qui font péter les compteurs, des mails en pagaille, mais pas ceux que j'attendrais et puis Jakob.

C'est Sam qui m'a mis la puce à l'oreille : un concours de redesign du site de notre bon ami Jakob Nielsen qui se lance. Ce type a le don de me chauffer les noix.

Gourou auto-proclamé mégalo, sans doute payé des milles et des cents à dispenser des évidences sur la bonne façon de concevoir des sites web, il faudrait en plus que l'on prenne du temps pour relooker son site web gratos ? You wish, man.

Mise à jour du 06.11.03 - Ca y est, les soumissions sont en ligne. Comme promis vous n'y retrouverez pas une de mes productions ! Juste pour vous signaler la participation que je préfère, avec un peu de chance, ce vieil ours aigri de Nielsen gardera son vieux design moisi !

#humeur

La folie des listes

# 05-11-2003

C'est un message sur la mailing-list des pompeurs qui m'a amené à la réflexion suivante : abuse-t-on des listes en XHTML ?

La tendance à la sémantique à tout crin nous a amené à utiliser des balises presque oubliées depuis l'adoption massive des éditeurs WYSIWYG. On a bien compris qu'un paragraphe était contenu dans un <p></p>, que les titres devaient être balisés par des <h1></h1>, etc. Et puis petit à petit, l'utilisation des listes, principalement non-ordonnées (<ul></ul>) est devenu très courant voire trop courant. Partout, dans les textes, les barres de menus, les différents éléments devaient être rangés dans des listes. Ben oui quoi, un menu c'est une liste d'items.

Certes, mais si on continue comme ça toutes nos pages web vont devenir des méga-listes !

Prenons l'exemple d'une liste de liens dans List-a-matic. On voit bien que le code HTML est redondant : chaque item est en fait compris dans une balise <a></a> qui elle-même est cernée par une balise <li></li>. Quel intérêt ? Une suite de liens n'indique-t-elle pas de facto qu'il s'agit d'un menu de navigation ? En plus côté CSS, on est obligé de définir successivement les propriétés de la liste, des éléments de la liste et enfin des liens en eux-mêmes. Ceci n'excluant nullement des bugs d'affichage avec IE. Peu d'intérêt sémantique, code redondant et code plus long, pour le coup voilà une belle liste d'inconvénients.

D'autant qu'avec un minimum d'effort on peut arriver au même résultat en stylant uniquement les <a></a>.

Ce n'est qu'un petit exemple anodin, mais il a pour but de montrer qu'utiliser des listes c'est bien, mais attention à ne pas devenir mono-maniaque !

#xhtmlCSS