fastclemmy.com

Pas un jour ne se passe sans que l'on ne parle de l'un des phénomènes estampillés "Web 2.0" du moment : Youtube. Son succès fulgurant fait réapparaître en creux 2 enjeux majeurs du web : le modèle économique et la légalité des contenus soumis par les utilisateurs.

Les raisons d'un phénomène

Lancé en février 2005, Youtube permet aux internautes de mettre en ligne et de partager très facilement des contenus vidéo. Simplicité est sans doute le maître-mot de ce service qui a connu un succès quasi-immédiat. Jusque-là, les blagues et les images drôles étaient les reines du contenu que l'on se transmettait par e-mail. A cause de leur poids, de leur format plus ou moins exotiques, la diffusion des vidéos restait marginale.

Youtube a changé la donne en les hébergeant sur ses serveurs et en les diffusant au sein d'un player Flash maison. Coup de maître, en permettant de diffuser les vidéos sur son blog en copiant/collant un petit bout de code, Youtube a bénéficié de l'explosion des blogs sur la toile. Les chiffres sont édifiants : 100 millions de vidéos diffusées par jour, 60% du contenu vidéo disponible sur le web, valorisation possible du site jusqu'à 1 milliard de dollars... Les suiveurs ne se sont pas faits attendre : DailyMotion, Google Video, par exemple. D'autres services équivalents existaient avant Youtube, comme Metacafe, mais Youtube est le service qui semble avoir "pris" et caracole en tête des classements.

Une nécessité absolue : dégager des sources de revenus

Les chiffres d'audience impressionnants s'accompagnent d'un autre, qui l'est tout autant. 1 million de dollars par mois. C'est ce qui partirait en fumée mensuellement pour payer le trafic généré; pas très étonnant car la vidéo est un média gourmand en bande passante.

Comme tous les sites web, Youtube doit faire face à une problématique de rentabilité. Sauf que dans son cas particulier, ce n'est pas le contenu du site qui coûte (puisque ce sont les utilisateurs qui le fournissent gratuitement !), mais l'infrastructure qui le soutient. Et ce n'est pas avec son modèle initial du "tout gratuit" que le site va survivre, ni en brûlant les capitaux injectés par les investisseurs.

Premières pistes explorées par Youtube : des "chaînes" sponsorisées, comme celle de la sulfureuse et indigente Paris Hilton (espérons au passage que cela fonctionnera mieux que son disque). En espérant que cette dose de publicité au milieu du contenu habituel ne fasse pas fuir les visiteurs... A moins que cette manoeuvre ne soit avant tout destinée à un but moins avouable encore : se présenter sous un meilleur jour auprès d'éventuels candidats au rachat.

Une épée de Damoclès : une majorité de contenus illégaux

Le paradoxe qui accompagne le développement phénoménal de Youtube est le fait que celui-ci repose en grande partie sur des contenus illégaux. Car le fond de catalogue de Youtube se décompose en 3 grandes catégories :

  • des extraits de contenus diffusés à la télévision (émissions de télévision, publicités...)
  • des vidéos "virales" (conçues plus ou moins habilement par les annonceurs pour profiter de l'effet boule de neige d'Internet)
  • des vidéos souvent parodiques conçues par des internautes

Ce sont essentiellement les contenus de la première catégorie qui posent problème, d'autant qu'ils sont majoritaires sur Youtube. Si les vidéos mises en ligne ne peuvent pas excéder 10 minutes, il n'en reste pas moins qu'elles violent manifestement les lois du copyright. Youtube et ses concurrents affichent tous la même posture : ils s'engagent à retirer a posteriori les contenus à la demande des ayants-droits. Drôle d'idée que l'on pourrait comparer à un marchand de contrefaçons qui ne retirerait ses faux sacs Louis Vuitton que quand la marque viendrait lui faire la remarque sur le stand de son marché...

Quelques diffuseurs ont bien fait valoir leurs droits pour faire retirer des extraits de leurs émissions de télévision, mais on peut encore estimer à 80% le taux de contenus illicites sur le site. Youtube doit ainsi faire face à un enjeu majeur du web 2.0 : le contrôle de la légalité du "user-generated content". A la merci de poursuites judiciaires, tel Napster à son apogée, Youtube pourrait ainsi être en sursis, servant de cobaye de la vidéo sur le net, en attendant que les grands groupes audiovisuels prennent leur virage radical sur Internet et prennent dans le même temps les mesures qui s'imposent... pour éliminer Youtube.

#webMarketing

Vos commentaires

lera -
Il me semble que dailymotion (français qui plus est) était premier sur le marché, cela dit, ça ne change en rien la qualité de ton analyse.

François - site -
Pour bien les connaitre, je confirme que Dailymotion est arrivé avant YouTube ! Mais après Viméo (http://vimeo.com/) !

Dans le contexte de l'époque (mars 2005) il était clair que le "Flickr des vidéos " deviendrait la prochaine killer app du "web 2.0" (oui oui le terme existait déjà !)

fastclemmy - site -
En effet, j'ai sans doute classé à tort Dailymotion comme suiveur. En fait, j'ai été enduit avec de l'erreur. Le nom de domaine Youtube a été déposé en février 2005 et Dailymotion s'est lancé en mars sous le nom de shortv.net. Youtube n'a sorti sa preview qu'au mois de mai.

Tout dans un mouchoir de poche, en somme !

fastclemmy - site -
Preuve que Google prend les menaces de procès très au sérieux, il a fait des provisions !
http://tinyurl.com/ykke98

sesli sohbet - site -
Il me semble que dailymotion était premier sur le marché, cela dit, ça ne change en rien la qualité de ton analyse.

lili84 -
bien

product kecantikan - site -
Obat Pemutih Kulit Badan Emilay Whitening Softgel
Obat Pemutih Kulit Badan Emilay Whitening Softgel Adalah Salah Satu Produk Perawatan Kulit Terbaik Dengan Bahan Herbal Tanpa Efek Samping Yang Negatif.

obat pembesar penis - site -
Obat Pembesar Penis KLG
Obat Pembesar Penis KLG Asli Herbal Tablet Atau Pills USA Merupakan Obat Pembesar Alat Vital Pria Terbaik Yang Bekerja Secara Alami Tanpa Efek Samping.

Daredevil Season 3 Release Date - site -
Daredevil season 3 is going to be extremely absorbing as the show runners might bring back Elektra.

Naomi - site -
Thank you for sharing the information. I'm glad to know them

jackybo -
Il y a de nombreux changements, en particulier en termes de technologie, je suis impressionné par ce changement
http://www.abcya24.com
http://www.frivfaqs.com
http://www.run3.info
http://www.pbs4kids.com

Ajouter votre commentaire