fastclemmy.com

Article original 26.09.03 - Evangéliser, c'est diffuser la bonne parole en se mettant à la portée de son auditoire. Souvent, utiliser une parabole pour expliquer les grandes lignes du concept est une technique des plus efficaces. Cela est aussi vrai pour le message des intégristes de la conception par blocs.

J'ai cherché longtemps une parabole satisfaisante. J'ai d'abord pensé à opposer le français argotique au "bon français", mais l'aspect dévalorisant était rhédibitoire.

Parlons musique. Imaginez le web d'il y a quelques années comme de la musique, qu'on jouait plus ou moins en improvisant, à l'oreille, essentiellement pour soi. Quand on rejouait le morceau, il y avait quelques variations, fausses notes dues justement à cette improvisation.

Un jour, quelques personnes se décidèrent à décrire de manière précise les notes, les variations, les rythmes qu'ils consignèrent dans un grand livre appelé "Solfège". Grâce à ces règles, le même morceau peut être lu et joué par tout le monde, en étant fidèle à l'original.

Pour le web c'est un peu pareil. Avant, on faisait un peu n'importe quoi avec du HTML permissif que l'on vérifiant avec le permissif IE. Maintenant tout cela a changé. On code proprement, ça passe avec tous les navigateurs dignes de ce nom et c'est accessible à tous.

Alors on se met tous au solfège ?

Mise à jour 28.10.03 - J'ai trouvé une nouvelle comparaison !

La problématique du vieil HTML avec tableaux par rapport à l'XHTML élégant avec CSS est la même que celle de l'euro. Mais oui, vous savez ces vieux grincheux tout autour de vous qui continuent à vous parler en francs alors que cette monnaie a disparu de la circulation ! En matière de HTML, c'est un peu pareil : on a vécu pendant un certain temps avec une manière de faire (le HTML à tableaux), maintenant il est recommandé de faire différemment (le XHTML/CSS par blocs). Bien sûr que cela demande un certain investissement, bien sûr que cela demande un peu de temps, mais vient un moment où il faut évoluer. Vous imaginez si on parlait encore en anciens francs ? Non ? Bon alors, allez faire un tour sur OpenWeb !

#xhtmlCSS

Vos commentaires

stoo -
je ne sais pas si la comparaison avec l'euro colle 100% à l'image qu'on se fait de la transition vers xhtml/css.
en effet on (ou certains dont moi) a toujours tendance à exprimer la valeur des choses en francs car on a certains anciens repères qui sont toujours valables.
en html, ces anciens repères sont les tables et toutes les méthodes tournant autour pour le design d'une page, mais il faut désormais les oublier.

ppp -
Ca y est tu as trové un moyen d'être condescendant...

Ajouter votre commentaire