fastclemmy.com

Mon engagement pour la promotion des standards du web et la lecture d'une abondante littérature sur le sujet m'a permis de prendre du recul. Quelles circonstances ont amené à la prise de conscience d'une poignée de pionniers que le web faisait fausse route avec l'avenèment des logiciels WYSIWYSGWMSIE et de la mise en page en tableaux ?

Le constat n'est pas nouveau, certains pestaient déjà depuis belle lurette contre l'apparition de balises de présentation dans le langage HTML. C'est parce que la norme était laxiste que l'on a pu faire croire au gens qu'ils faisaient du HTML correct en écrivant <b>Oh le joli texte en gras</b>. Si la norme avait été stricte, la séparation radicale entre le contenu et la présentation aurait due être mise en évidence bien plus tôt. Et on passerait maintenant moins pour des intégristes fanatiques quand on fait remarquer aux concepteurs web que leur HTML est incorrect.

Norme laxiste donc, mais aussi norme lente à exister dans les faits. En effet, en termes de créativité, on s'est rapidement heurté aux limites des navigateurs web. La palette des possibilités de mise en page était suffisante pour afficher des documents relativement linéaires, mais guère sexy pour autre chose. Pour parvenir à créer des sites web visuellement attractifs, on a ainsi détourné les tableaux de leur utilisation initiale (afficher des données tabulaires) en cachant leurs bordures et en construisant ainsi des squelettes de pages faits de lignes et de colonnes. Le temps que les spécifications en termes de positionnement par CSS soient élaborées et surtout qu'elles soient intégrées dans les navigateurs web, c'était trop tard, l'avènement des tableaux était entériné. La preuve, ce n'est que depuis quelques temps que l'on a pu enfin envoyer paître les mauvais navigateurs et enfin pouvoir faire des sites jolis et conformes aux normes.

Pourquoi un tel engouement pour la mise en page à base de tableaux ? Tout simplement parce que les outils permettant de faire du HTML ont été taillés pour les concevoir ainsi ! Ignorant totalement les concepts de hiérarchisation de l'information, de sémantique ou d'accessibilité, on a vécu dans la douce illusion de la conception de sites en quelques clics de souris sous FrontPage, Dreamweaver ou GoLive. Là encore, le message qu'on essaye maintenant de faire passer consistant à dire que -malheureusement- il n'y a pratiquement qu'en utilisant un éditeur de texte et en connaissant vraiment le HTML et les CSS qu'on peut réaliser un site aux normes passe mal, merci pour nous.

A fortiori quand le navigateur web utilisé par 95% des utilisateurs (Internet Explorer pour ne pas le citer) suite à la guerre des navigateurs, est buggué et ne supporte que partiellement lesdites normes, la tâche d'évangélisateur n'est pas de tout repos !

Ainsi donc tout un tas de circonstances nous ont mené dans ce qui semble une impasse qui opposera sans fin les défenseurs d'un web fait à l'ancienne avec toutes les bonnes vieilles méthodes (mise en page en taleaux, GIF transparents, balises de présentation) et les partisans de la conception par blocs. Pourtant je commence 2004 avec encore plus d'enthousiasme qu'en 2003 : vive les standards du web !

#techno

Vos commentaires

Xian - site -
De mon avis, Internet Explorer et ses multiples bogues même en version 6.x sont un sacré frein à l'innovation. J'en ai fait la cruelle expérience lors du très récent passage "aux normes" de mon site (qui devrait bientôt valider à peu près correctement). J'avais fait de bonnes mises en pages qui marchaient parfaitement sur les nouveaux navigateurs respectueux des normes tels que Mozilla et opera, mais j'ai dû revoir mes ambitions à la baisse car la mise en place de ces designs sous IE6 était bourrés de bugs. Résultat, pour pouvoir offrir un affichage décent sur IE et à peu près identique à ceux des autres navigateurs, j'ai dû niveler la qualité de la mise en page par le bas et non par le haut.

Moe - site -
Tout d'accord dans le fond de l'article.
Mais pour l'histoire du < b > (la balise "b", si vous la voyez pas), pourquoi c'est MAL ?
C'est un sujet épineux. :)

Je viens de regarder sur les W3schools, et les *vieux* tags ne semblent pas plus à jeter que les*nouveaux*.

http://www.w3schools.com/tags/tag_font_style.asp
http://www.w3schools.com/tags/tag_phrase_elements.asp

De plus, mieux vaut voir des tags "b" que des tags "font style="" "
(tout ceci n'est que chipotage, j'avoue)
(et le coup du WYSIWYSGWMSIE c'est bien trouvé :)

Darken - site -
Vaut mieux avoir :
important
Boule de Suif
acheter du pain

que :
important
Boule de Suif
acheter du pain

Le « b » ne veut rien dire en soi :)

Darken - site -
Bon, toutes les balises de mon commentaire précédent ont sauté XD
Je retente :

Vaut mieux avoir :
<strong>important</strong>
<span class="NomDeLivre">Boule de Suif</span>
<span class="Memo">acheter du pain</span>

que :
<b>important</b>
<b>Boule de Suif</b>
<b>acheter du pain</b>

Le « b » ne veut rien dire en soi :)

JMF - site -
Pour le moi problème avec la balise b est tout simplement que c'est une balise de présentation alors que les "bonnes pratiques" veulent que le HTML soit composé uniquement de balises servant à structurer un contenu, d'où l'importance de la sémantique, contenu qui sera mis en forme par la feuille de style.

Moe -
Je me suis basé sur l'article, et j'y ai vu que Clem utilisait la balise strong.
Critiquer la balise b tout en utilisant la balise strong, j'ai du mal à comprendre.

Etant plus ou moins evangelisé, j'ai déjà du mal.
Alors imaginez le pauvre débutant qui vient de taper la balise b croyant réaliser un exploit, il retourne sous FrontPage direct. :)

JMF -
Il y a une différence fondamentale entre la balise b et la balise strong: la balise b est liée à un affichage, en l'occurence le gras, tandis que la balise strong indique que le texte qu'elle contient est important. Elle ne dit rien de son affichage qui pourra être effectivement en gras mais aussi sous toute autre forme.

C'est précisément ça la sémantique: utiliser les balises pour leur signification et non pour leur rendu. D'où l'intérêt de coder totalement sa page de manière sémantique avant de faire la mise en forme à l'aide d'une feuille de style.

Xian - site -
Je crois que JMF a parfaitement bien résumé la situation !

- site -
Efectivement, c'est la contribution que je voulais faire au billet. JMF l'a très très bien exprimé.

Cependant, il ne faut pas se jeter de lap oudre aux yeux. Plusieurs opteront également pour [strong] au lieu de [b] dans le but de sémantiser leur information pour les lecteurs alternatifs comme les lecteurs écrans du genre Jaws... qui ne supportent pas encore cette balise, aussi ridicule que cela puisse paraître... :\

Ceci dit, la sémantique derrière le code demeure l'aspect le plus important du HTML. Si on prend l'habitude de coder des [b] partouts, on ne donne pas une signification à notre intention, on donne seulement un repaire visuel qui ne fait aucun sens pour la machine qui traite a priori pour nous le contenu...

Le [b] en quelque sorte, c'est donc une fraction du [strong] et c'est pourquoi le second est préférable au premier. Ceci dit, je préfère largement utiliser [b] à font-weight: bold; ... entre deux abérations équivalentes, je préfère encore celle qui se code le plus rapidement.

Denis Boudreau - site -
oooopppsss désolé j'ai omis de m'identifier dans le commentaire précédent :)

mauriz - site -
Malheuresement, on se heurte parfois à un argumentaire aussi répandu que bancal: [b] consomme moins de bande passante que [strong]. Le prétexte de la bande passante devient alors difficile à outrepasser lorsqu'il est érigé comme rampart aux standards et à la richesse qu'ils apportent...

gizmo -
Ce à quoi il faut répondre qu'avec tout le gain de BP qu'on a déjà obtenu simplement en virant les tableaux pour la mise en page et en passant au CSS, on peut bien se permettre un petit extra comme récompense ;)

Putri Judi - site -
Situs Penyedia Informasi & Review Judi Online Indonesia

design handbags on sale - site -
very informative and you are obviously very knowledgeable in this area. You have opened my eyes to varying views on this topic with interesting and solid content. Actually I read it yesterday but I had some thoughts about it and today I wanted to read it again because it is very well written.

Ajouter votre commentaire