fastclemmy.com

L'effet de loupe joue sans doute un peu, mais une chose est sûre : on parle de plus en plus de l'accessibilité. Et quand je dis "on", je parle non pas de notre microcosme blogosphérique, mais bien d'un cercle plus élargi, celui des sites informatiques "grand public".

Cela tient sans doute au fait qu'un projet de loi sur "l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" est actuellement en discussion auprès de nos sénateurs et députés. On voit donc fleurir ici et là des articles sur le sujet, des interviews, des dossiers chez le Journal du Net, Zdnet ou encore Neteconomie.

Premier écueil, les intervenants généralement interrogés sur le sujet sont surtout là pour vendre leur solution propriétaire (ne comptez pas sur moi pour leur faire de la pub). Plus que l'accès pour tous à l'info, ce qui les intéresse c'est que le plus de clients possibles aient accès à leur produit ! On passe bien souvent sous silence qu'aucune rustine coûteuse n'est nécessaire pour rendre un site accessible. Un simple tour chez Accès pour tous devrait vous en convaincre.

Deuxième écueil, dissocier le concept d'accessibilité des autres concepts promus par les standards du web (conception par blocs, validité du code, sémantique) est à mon avis terriblement dangereux. Si il est clair que ces domaines sont bien distincts, ils participent tous d'une même philosophie prônant un meilleur web. D'ailleurs, faut-il rappeler qu'il faut oublier les handicapés quand on parle d'accessibilité ? On a tout à perdre à laisser s'installer une accessibilité-rustine (comprenez reposant sur des solutions propriétaires). C'est à nous de fournir l'effort pour réussir à imposer les standards dans toutes leurs dimensions, sans quoi le défi de l'accessibilité se transformera en défaite pour les standards.

#conceptionWeb

Vos commentaires

fastclemmy - site -
Trackback manuel :
http://www.divetheweb.com/dive/index.php?p=653
http://berewt.net/blog/2004/06/23/550

be-rewt - site -
Trackback manuel aussi :
http://berewt.net/blog/2004/06/23/550

be-rewt - site -
Ça m'apprendra de lire trop vite. Désolé pour le doublon.

Benoit - site -
« L’accessibilité, c’est permettre à tous les internautes (personnes handicapées ou non) d’accéder au même contenu, dans les meilleures conditions possibles ».
Lu sur un compte-rendu d'une conférence de l'Atelier sur l'accessibilité.
On y parle plusieurs fois de l'importance de la conformité des sites aux normes du W3c.
http://www.atelier.fr/article.php?artid=27782

Fred Bird - site -
Faire un "web meilleur", ça relève du slogan et n'a pas beaucoup de sens si l'on ne se demande pas "meilleur pour qui ?". Les divers domaines (standards, sémantique, accessibilité etc) de la fronde/revolution en cours sur le web ne s'adressent pas aux mêmes cibles.
- l'accessibilité est "meilleure" pour l'internaute (du moins certains d'entre eux)
- la standardisation est "meilleure" surtout pour le developpeur
- la sémantisation est "meilleure" surtout le contenu
En ce sens, "oublier" une de ces dimensions c'est se priver de ses bénéfices propres, et tant pis pour qui s'en contente. Après, qu'un argumentaire commercial ne soit pas honnête, c'est un autre problème...

katsoura -
Plutot d'accord avec l'effet loupe. A force d'être dans la même marmite on s'étonne quand certains concepteurs web nous disent qu'ils n'ont jamais entendu parler du w3c. D'ailleurs de nombreux web-designers se moquent de ce que veut dire "accessibilité". Le client veut un truc beau et qui marche sur sa machine (IE). Après le reste on s'en fou. C'est triste mais c'est comme ça.

JMF - site -
katsoura, je suis d'accord avec ton constat mais ce n'est pas pour ça qu'il faut baisser les bras.

Je te conseille, si tu ne l'as pas lu, l'excellent article d'Eric Daspet sur le sujet: http://www.cybercodeur.net/weblog/commentaires/detailsCarnet.php?idmessage=1020&action=recemment

Cet article résume très bien, à mon sens, les enjeux auxquels nous sommes confrontés en temps que développeurs Web.

Tonio -
L'accessibilité, c'est aussi ne pas utiliser une couleur de typo qui contraste à peine sur fond blanc (tel un gris) et qui use les yeux sur de long textes... ;-)

loic -
Ma question est axée sur le technique : par accessibilité, on me dit validité xhtml et css. Par validité xhtml et css, on me dit "pas de tableaux". Pourtant, un tableau peut être tout à fait valide et convenir pour un contenu accessible. Alors, s'agit-il d'un courant extrémiste de développeurs soit disant puristes ou le W3C va supprimer les balises

loic -
A la fin de ma question, il faut bien lire : balise ouvrante TABLE et fermante TABLE

fastclemmy - site -
Non non, par "pas de tableaux" on entend bien : "n'utilisez pas les tableaux pour faire de la mise en page" et "utilisez des tableaux pour présenter des données tabulaires". Rien d'extrémiste là-dedans, juste de la logique ! ;-)

mat -
Premiere lesson d'accessibilité: verifier que son site n'est pas tout cassé quand on met une minimum font-size dans son navigateur... :)

jr -
Le problème avec les tableau, tu le comprends vite quand tu essaie de "voir" ton site avec un navigateur à synthèse vocal pour aveugle. Une horreur !! Si tes tableaux n'ont pas de sens, c'est la m...et en plus bonjour la refonte du site après, un casse-tête pour les designers !
Or, CSS permet de gérer la mise en page sans tableau. Ce qui est plutôt cool.

Ajouter votre commentaire