fastclemmy.com

Intéressant phénomène que celui qui fait grand bruit chez nos amis anglophones (et à peine chez nous). L'objet de tant d'ébullitions ? Les tags. Aucun lien avec une quelconque activité illégale de peinture urbaine, il s'agit simplement du développement d'un système permettant aux internautes d'enrichir l'information disponible sur le net grâce à des métadonnées. Porte-étendards de ce mouvement : del.icio.us qui permet de partager ses favoris et flickr qui permet de publier ses photos en ligne. Explications et pistes de réflexion sur ce qui pourrait bien dépasser le stade de l'épiphénomène...

Tout vient en fait d'un constat assez simple : le déferlement journalier de l'information a atteint un point qu'il devient de plus en plus difficile de la classifier, de l'archiver et surtout de la restituer à ceux qui la recherche par la suite. Même si certains doutent de la réalité de ce déluge (non je n'ai pas osé dire tsunami), il est sûr qu'une course est engagée tous azimuts pour ne rien en manquer (agrégateurs RSS, blogmarks, Google News, etc.).

Le phénomène del.icio.us

C'est dans ce cadre qu'on a vu débarquer del.icio.us. Au-delà de l'astuce du nom de domaine, le service web répond à une vraie demande de la part des utilisateurs. Malgré un format normalisé pour les favoris (XBEL), les différents navigateurs utilisent leur propre format pour stocker les bookmarks. Par ailleurs le stockage en local expose potentiellement l'utilisateur à la perte de ses informations (virus, plantage de machine, formatage...), la bonne solution est donc évidemment de profiter du réseau pour une sécurité et une mobilité accrue. C'est justement ce que propose del.icio.us, mais à la différence d'un mylinea par exemple, il offre un double avantage : l'aspect collaboratif et l'exploitation des métadonnées.

Métadonnées, mouais, concrètement, ça veut dire quoi ? Traditionnellement les métadonnées sont définies comme de l'information sur l'information ("data about data"). Les internautes partagent grâce à del.icio.us leurs marque-pages, ils ne les classent pas dans des dossiers mais leur attribuent des "tags" ou "mots-clés", ils enrichissent l'information brute (l'URL) par une autre information (le mot-clé). Ainsi, fastclemmy.com par exemple est marqué par les termes suivants : "blogs", "css", "xhtml", "français", "standards-web", "web"... Le résultat peut paraître chaotique (il l'est d'ailleurs certainement de facto) et pourtant il s'avère terriblement efficace. Contrairement aux usines à gaz de la métadonnée (Dublin Core, DocBook...), la mise en oeuvre est intuitive, rapide et pertinente.

Le processus est intéressant dans la mesure où, à l'instar des wikis, le marquage des tags est collaboratif. Le travail de classification de l'information n'est plus subordonné à une équipe ou à un outil informatique (par définition non-intelligent) mais à un nombre élevé d'utilisateurs. On parle de classification distribuée.

Le phénomène s'étend... et trouve déjà ses limites

D'autres services ont emboité le pas à del.icio.us. J'ai parlé plus haut de Flickr, qui permet de partager ses photos et de les annoter avec des tags. Récemment c'est aussi Technorati, sorte de baromètre des weblogs, qui proposait une syntaxe simple <a rel="tag" href="http://technorati.com/tag/[tagname]"> pour voir de quoi on parle dans la blogosphère.

Autant dire que ça bouge pas mal dans le domaine en ce moment... et on ne tarde pas à cerner rapidement les limites de ce système : les conséquences sociales, la montée en charge des systèmes de tags, les abus, etc. On l'aura compris, ce nouvel outil n'est pas parfait, le contraire serait étonnant pour un phénomène aussi jeune. Les métadonnées c'est l'avenir mais c'est encore un peu jeune...

Et Google dans tout ça ?

A mon avis, tout ce mouvement doit en faire réfléchir plus d'un chez Google... Je ne doute pas qu'ils soient toujours à l'affût des nouveautés en termes de technologie de l'information. On l'a déjà vu avec l'expérimentation de Google Suggest, ce petit "plus" qui permet d'affiner sa recherche en temps réel grâce à l'utilisation de javascript/xmlhttprequest. Leur intérêt pour des techniques alternatives de ce genre est d'autant plus probable que leur décision d'introduire l'attribut rel="nofollow" sonne comme un aveu d'échec de leur algorythme de recherche PageRank. Pourtant, cet échec (relatif, Google reste l'un des moteurs de recherche les plus pertinents) n'est pas le premier : l'indexation manuelle des sites dans des annuaires a fait long feu (que ce soit par une "petite" équipe chez Yahoo ou l'appel international de DMOZ), les méta-moteurs ont fait un flop, etc. La distribution classifiée pourrait être l'un des moyens pour Google d'améliorer un peu plus sa pertinence.

Imaginez un Google qui combinerait ses différentes sources d'informations : DMOZ, informations HTML des pages (balises <title>, titrages, emphases), PageRank ET tagging. Car s'il est illusoire de penser que le phénomène de tagging est une révolution, il me semble plutôt qu'il s'agit d'un outil de plus pour mettre en place une approche combinatoire de la recherche d'information.

Tout ceci bien sûr en attendant que les metadonnées atteignent enfin votre bureau...

#conceptionWeb

Vos commentaires

Nima -
Tu dis "Par ailleurs le stockage en local expose potentiellement l'utilisateur à la perte de ses informations (virus, plantage de machine, formatage...), la bonne solution est donc évidemment de profiter du réseau pour une sécurité et une mobilité accrue."
Or justement, je trouve que c'est LE point noir de ce système. Pour moi il y a rien de moins fiable que de confier aveuglement ses données cruciales à un serveur, aussi sécurisé soit il, sur Internet. C'est ce qui me pousse à ne pas utiliser del.icio.us. Qu se passe t'il dans le cas où :
- Tout crash (même si cela peut arriver chez vous aussi) ?
- un pirate détruit les données ?
- del.icio.us met la clef sous la porte ?
- ... et j'en oublie...

Mais c'est le même problème que pour les mails gratuits de type G-mail ou Yahoo.
Je pense sincèrement que ce genre de confiance aveugle conduira tôt ou tard à un incident diplomatique. Les gens se seront habitués à des services gratuits qu'ils considèreront comme dus et d'un autre côté le marché demande d'être de plus en plus performant. Comment évolueront ces services ? Avez vous déjà vécu le drame que peut provoquer la perte de donnes personnelles ? J'ai extrêmement de mal à comprendre l'engouement pour ce site, même s'il est très bien fait. Les bookmarks me semblent être des données tellement sensibles que j'avoue que je suis assez effrayé par le peu de discussions sur cet aspect qu'est la sécurité.
De plus je trouve que le fait de lâcher le contrôle sur les données que l’on produit est dangereux d’un point de vue de la liberté. C’est pour moi l’acceptation d’être contrôlé par des systèmes que l’on ne maîtrise même pas en théorie (à l’inverse de la démocratie par exemple). Je ne pense pas non plus que cette perte de contrôle soit nécessaire au partage universel et altruiste de l’information.
Après je ne remet pas en doute l'efficacité du système de tags, mais à mon avis on pourrait l'exploiter autrement. Si ils avaient en même temps diffusé un logiciel ou une extension de navigateur qui permet de gérer ses bookmarks en local et ensuite de les synchroniser sur del.icio.us pour les partager, le système n’aurait rien perdu de son intérêt socialisant et aurait gagné énormément.
Voilà, c’est juste mon avis.

Nima, encore moi... -
PS : en ce qui concerne l'extension, j'ai oublié de parler de Foxylicious http://dietrich.ganx4.com/foxylicious/. Certes elle permet de synchroniser, mais elle n'est pas à l'initiative de del.icio.us, ne fonctionne que pour Firefox, et combien de gens vont l'utiliser ?
Il y a bien aussi des API que l'on peut utiliser, les fils RSS... bref, plein de choses qui permettent de récupérer les infos. Mais ça reste pour moi une livraison en kit. Je ne dis pas que c'est mal de faire du kit, c'est le principe des librairies partagées (qui s'adressent avant tout aux développeurs), mais je trouve juste dommage dans le cas où on s'adresse au grand public, que del.icio.us n'ait pas préparé au moins un soft gratuit à installer en local, ou même qu'ils n'aient pas proposé des extensions de navigateur. Mais peut être ne s'attendaient ils pas à un si fort succès.
Voila, c'était mon caca de la journée...

docLegi -
Il n'est écrit nulle part que del.icio.us doit servir à gérer ses marques-pages, en abandonnant la gestion locale. Parce que c'est public, les gens l'utilisent d'ailleurs plutôt pour partager des liens qu'ils trouvent intéressants... une forme de centralisation des blogmarks, en quelque sorte. Certains blogs de la communauté anglophone l'utilisent d'ailleurs comme cela, avec un script sur le propre site pour récupérer les liens postés sur del.icio.us.
Bien sûr, rien n'empêche de l'utiliser à la place de ses propres marques-pages en local. Quant à un outil de synchronisation, je suppose que ça serait faisable en tant qu'extension Mozilla/Firefox, reste à proposer ça aux spécialistes.
Mais bon, le sujet de ce billet n'était pas tant del.icio.us que le système de "tags", donc revenons à notre sujet.

Fabrice Bonny -
Pour info, Dmoz fait déja partie des sources de données de Google.

Vincent -
C'est intéressant, à la mode, cool et ouvre de nouvelles (ou ancienne selon le point de vue) perspectives.

Qui aura le courage de relever les manches ? A moins que nous soyons tous déborder par nos multiples et importants projets en cours...

gizmo - site -
Dites-moi si je me trompe, mais le système de tag pour les bookmarks, je l'ai depuis des lustres sur mon navigateur, en local. Quel serait alors, pour moi, l'intérêt que de parfaits inconnus ajoutent des tag à mes bookmarks, perturbant ainsi le classement que j'ai mis du temps à établir?
A moins que j'ai loupé une étape dans le fonctionnement de del.icio.us...

D'un autre côté pour ce qui est du partage de bookmark, je trouve que dmoz est nettement plus approprié et moins chaotique comme annuaire géant manuel.

docLegi -
Il ne me semble pas qu'on puisse tagger ses marques-pages dans le navigateur. On peut les hiérarchiser, les mettre dans des dossiers, mais pas les tagger. Il ne faut pas confondre: avec un système hiérarchique classique, une ressource ne se trouve que dans un dossier (ou alors elle est en doublon).
Avec les tags, au contraire, chaque ressource peut être identifiée par plusieurs mots-clés. Ainsi avec del.icio.us, vous pouvez regarder tous les liens qui on été taggés avec "xhtml" (p.ex.), et voir quels autres tags sont proches (p.ex. css, xml ou encore html).

gizmo - site -
On ne doit simplement pas avoir le même navigateur. Personnellement, j'utilise Opera, et celui-ci me permet, pour chaque lien, d'entrer une description. Cette description fait office de tag car le browser me permet de faire une recherche dans le contenu des descriptions, ainsi que dans le reste des attributs d'un bookmark.

Nima -
Mozilla aussi permet (en faisant un clic droit sur le bookmark, puis propriétés) d'entrer des mots clés et une description et tout un tas de paramètres comme la programmation périodique de la mise à jour du lien...
La recherche dans les bookmarks, permet ensuite de chercher dans ces mots clés.

vchahun - site -
A propos de XBEL, il y a une très bonne extension pour firefox: Synchronize Bookmarks (https://addons.update.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?application=firefox&id=14).
Par contre il n'y a pas à ma connaissance de notion de tags dans ce langage (dialecte XML pour être précis ...)

Jip - site -
Une idée pourrait être que chaque page choisisse exactement trois tags pour son indexation. Ca limiterait les abus et ca permettrait de cadrer le sujet de la page. Juste une idée.

Best Gaming Monitor - site -
Thank you for the work you have put into your nice blog. We will bookmark to your blog because it is very informational. We love the site and will come back to see your new posts.

Web Hosting - site -
thank you for this article, great work!

Download WhatsApp Apk - site -
Free Communication App by Whatsapp APK. You are here to download the WhatsApp Messenger 2.16.116 apk file for Android 4.0.3 and up.

guess clutch bags - site -
I am happy to find this post very useful for me, as it contains lot of information. I always prefer to read the quality content and this thing I found in you post. Thanks for sharing.

prediksi taruhan bola - site -
I have been in the situation like what is described in this website and I have been struggling to get over this thing. I know this for sure because this is something we can do.

Ketterman Rowland & Westlund - site -
I like to share some of the best experience I have with foreign language website. Apparently there are some good online translation tools in the internet which are able to cope with many uncommon foreign languages.

Kingroot Android - site -
KingRoot APK 5.1.1 Download for Android. So, before moving to the Kingroot APK download steps. Download Kingroot latest APK file from the link provided below. The APK file is directly extracted from their official site without any modification.Download KingRoot PC 3.2.0.1129.How to use KingRoot to root any Android Device.

Chika Miranda - site -
link alternatif terbaru
It nice and so helpfull for me. Keep writting and great job!

agen bola world cup - site -
agen bola world cup
This is an awesome post. I like this topic.This site has heaps of advantage.I discovered numerous fascinating things from this site. It helps me in numerous ways.Thanks for posting this once more.

agen bola piala dunia 2018 - site -
agen bola piala dunia 2018
You know your projects stand out of the herd. There is something special about them. It seems to me all of them are really brilliant!

judi bola piala dunia - site -
Much obliged to you for peopling get the data they require. Extraordinary stuff of course. Keep up the colossal work!!!

agen sbobet terpercaya indonesia - site -
Some companies will have a training program. The program will help the new employees to adapt. Therefore, they will get use to the job.

bola penipu - site -
I discovered this is an instructive and fascinating post so i suspect as much it is extremely valuable and proficient. I might want to thank you for the endeavors you have made in composing this article.

agen bola online - site -
Well, I love this article so much. Keep writing and good job!

Ajouter votre commentaire